Accueil Économie Port Lafito: dans le collimateur de la justice haïtienne

Port Lafito: dans le collimateur de la justice haïtienne

 

Le 15 avril dernier, le parquet de Port-au-Prince et  l’ Administration Générale des Douanes (AGD) ont pris la décision de fermer le Port Lafito et son terminal à Drouillard pour trafic illicite de marchandises et contrebande. Ce port est devenu un point fixe des contrebandiers.

Port Lafito: dans le collimateur de la justice haïtienne 1

Suite à la fermeture du Port Lafito, le parquet près le tribunal de Port-au-Prince a procédé, le 23 avril 2019, à l’arrestation de Nathan Séide et Alex Jérôme (les deux sont des employés de la douane de Port-au-Prince) pour avoir falsifié des formulaires de la douane en violation avec les procédures administratives et pour la disparition de plusieurs conteneurs et, le 24 avril, a auditionné Yves M. Carlyle Charles l’un des responsables du port Lafito pour s’expliquer sur ce scandale.

LIRE AUSSI>>  Coronavirus: le Fida crée un fonds pour éviter une crise alimentaire en milieu rural

Dans le cadre de cette enquête, les conteneurs ont franchi le port Lafito contrairement aux dispositions de la loi. L’ un des conteneurs contient des armes de guerre et une grande quantité de munitions. C’est un cas de corruption et de contrebande flagrante.

Le chef du parquet près le tribunal de Port-au-Prince Me. Paul Eronce Villard déclarait: « Il est déjà sur une piste », pour le moment l’enquête se poursuit…

LIRE AUSSI>>  Pétrole: plombé par le coronavirus, le prix du baril chute à un plus bas depuis un an

A509/Antenne509

Partager

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.